Je ne vais pas revenir sur pourquoi les trigger warnings sont importants, ça fait genre et choses aléatoires l'ont déjà très bien fait.

Non, j'aimerais en fait signaler que l'intégralité des arguments contre les trigger warnings peuvent se résumer en une seule oppression: psychophobie.

En effet, les panneaux "attention danger" pour des dangers physiques sont disponibles continuellement dans notre société. Vous connaissez ça: Vous avez gagné, ces panneaux sont tous des panneaux signalant un danger physique. Ils préviennent tous du danger. Vous connaissez ça: Pareil, ce sont des panneaux mettant en garde. A l'arrière des pîles "ne pas avaler." Sur les paquets de cigarettes "nuit gravement à votre santé". Vous voulez un autre exemple ? Les FUCKINGS NOTICES DE MEDICAMENTS. C'est quoi d'autre le fait de signaler qu'il ne faut pas prendre tel médicament si l'on a tel maladie, ou tel autre traitement ou si l'on est enceinte ? C'est un attention danger.

Vous voulez pire ? Ceci est un fucking avertissement ! L'immense majorité des aliments possède une DLC.

Notre société est bourrée d'avertissement. Il y en a partout. Mais curieusement, on ne les remet pas en question, ou en tout cas, que du bout des lèvres, comme ça, on balance la blague "pourquoi il y a marqué sur ma tronçonneuse de ne pas arrêter la chaine avec ma main ou mon sexe" ? Et on se dit que c'est quand même ridicule. Mais ça s'arrête là.

Mais alors pourquoi, là où on se marre concernant certains avertissements ridicule (ne pas mettre le chat dans le micro-onde, ne pas arrêter la chaine avec le sexe) on ne se marre pas concernant les trigger warnings, et on s'énerve ?

Tout simplement pour la même raison que d'habitude: les problèmes psys sont considérés comme inexistants, comme des mensonges, des falsifications, comme quelque chose de faibles et dont on n'a pas à s'occuper, en deux mots par pure psychophobie. Les Trigger warnings ne sont guère que le pendant psychiques des "Attention danger". Mais peu importe à ceux qui vivent bien leur vie qu'une personne s'effondre à cause d'eux, dans l'idée sociale, cette personne n'a qu'à "s'endurcir". Parce que les problèmes psys ne sont qu'un problème de faiblesse.

On accepte les avertissements au danger physiques parce qu'ils sont communs à l'humanité toute entière, et parce qu'on les considère donc comme valable. On refuse les avertissement au danger psychiques parce qu'ils ne concernent pas tout le monde, et qu'on les considère donc comme un problème que la personne doit régler seule.

Les trigger warnings sont importants. La psychophobie tue.